Bitche : les soignants appelés à une minute de silence pour dénoncer la Mort de l’Hôpital Public


11 janvier 2022

De nombreux mouvements nationaux du personnel soignant ont débuté un peu partout en France. En cause ? La fermeture de lits, le manque d’effectif trop important et le manque de moyens de l’Hôpital Public.

Si dans certaines régions les soignants sont appelés à une journée de grève ce 11 janvier, dans les deux hôpitaux de Sarreguemines, les syndicats Force Ouvrière et de l’AMUF (Association des Médecins Urgentistes de France) appellent à une minute de silence qui dénonce la mort de l’Hôpital Public.

Aujourd’hui a eu lieu ce rassemblement devant le CH PAX et devant l’Hôpital Saint-Joseph de Sarreguemines à 11h. Les soignants recommenceront tous les vendredis à 11h, autant de fois que nécessaire pour être entendus.

Le Docteur SERIS, que vous avez l’habitude d’entendre sur nos ondes le mardi dans la chronique santé est la déléguée syndicale de l’AMUF Grand-Est. Elle revient sur les motivations et nous livre son témoignage dans les actus locales du jour.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article