Forbach : 38 personnes évacuées après un incendie au Wiesberg

06 avril 2017
Par Radio Studio 1
Un incendie s’est déclaré vers 0 h 40, dans un immeuble du quartier du Wiesberg, à Forbach. Six appartements ont été touchés et 38 personnes, hommes, femmes et enfants, ont du être évacuées.

On était tranquillement en train de dormir… Ce sont les pompiers qui nous ont réveillés… », témoigne ce père de famille, encore sous le choc. Comme cinq autres familles de cet immeuble du quartier du Wiesberg, à Forbach, il a pu être évacué à temps, avec son épouse et ses trois enfants, avant que les flammes ne touchent son appartement, déjà envahi par une épaisse fumée.

Il était environ 0 h 40 cette nuit lorsqu’un incendie s’est déclaré entre le 3 et le 4 de la rue du Wiesberg. Les deux immeubles sont reliés entre eux par des locaux de stockage, qui communiquent chacun avec les appartements. Le feu a pris dans l’un de ces locaux situé au rez-de-chaussée, une pièce où étaient notamment entreposés des meubles. Les flammes se sont rapidement propagées aux deux étages supérieurs, mais aussi aux six appartements situés de part et d’autre, via les portes d’accès.

Evacuation rapide

L’intervention prompte et massive des pompiers venus de tout le bassin a permis de circonscrire rapidement l’incendie. Plus de 50 soldats du feu, répartis en trois groupes, sous les ordres du capitaine Maxime Koch, se sont attaqués aux différents foyers tout en assurant l’évacuation des familles. 38 personnes en tout, pour les six appartements. On ne déplore aucun blessé. Un poste mobile de commandement s’est installé à une centaine de mètres, devant le lycée Blaise-Pascal, pour coordonner les opérations.

Les policiers forbachois étaient également sur place, sous les ordres du commissaire Denis Kotnik, pour assurer la sécurité en attendant de pouvoir mener leurs investigations. Et tenter de déterminer l’origine du sinistre.

Relogés à l’hôtel ou dans la famille

Une fois les feux éteints commençait alors une longue phase « de déblaiement, de ventilation et de reconnaissance de chaque appartement », toujours en cours à cette heure. L’objectif étant la sécurisation des lieux, mais aussi la ventilation et l’évaluation des logements qui pourraient être réoccupés dès cette nuit par certaines familles. En attendant, certains des habitants faisaient dormir les enfants dans leurs voitures. « Ils ont école demain... », confie, résigné, un père.

Le député-maire de Forbach, Laurent Kalinowski, était sur place. « Nous avons contacté différents hôtels du secteur pour savoir s’ils peuvent accueillir des familles. Certaines ont de la parenté et préfèrent donc attendre leurs proches. » La mairie était également en lien avec le bailleur, la SNI, pour que des solutions soient trouvées, si ce n’est cette nuit, dès ce jeudi matin.

______________________________________
Source: Républicain Lorrain - Michel LEVILLAIN.